header nurserie 738x66

Au départ, ce morceau devait seulement être un instrumental, il est d'ailleurs construit et arrangé de cette manière. Il se trouve que, à chaque fois que je travaillais dessus, "j'entendais" ou ressentais plutôt, des paroles, et des paroles de bénédictions...

Bénir, c'est "souhaiter" du bien, et en plus quand on le fait au nom de Dieu, il y a quelque chose de particulier qui se passe! Dans la bible, plusieurs fois, les gens sont encouragés à "bénir" plus que maudire, et dans notre monde où la violence semble être le mode d'expression privilégié des hommes et des religions, ce discours me touche particulièrement, car il est complétement à contre-sens!

De plus, Dieu promet de bénir si on le lui demande, et pour moi, c'était comme un "cadeau" compris dans la chanson. Se dire qu'au moment où les personnes entendent la chanson qui demande la bénédiction sur eux, ils la reçoivent...

Toujours est-il que ce chant est devenu très utilisé dans les mariages (je deviens un spécialiste des chansons à mariages et enterrements...) et qu'il est même employé dans plusieurs églises très différentes, ce qui n'est pas pour me déplaire ;-)


François